Historique de la géobiologie

La connaissance des énergies telluriques par l’homme ne date pas d’hier

Nos ancêtres utilisaient déjà cette méthode pour choisir et implanter les lieux dans lesquels ils allaient vivre. L’observation de l’implantation de nombreux sites sacrés, de mégalithes, prouvent que depuis des millénaires l’homme sait utiliser les forces de la terre et maîtriser ces techniques. Les premiers hommes à être associés à cette science sont les sourciers. On faisait jadis appel à eux pour définir l’installation de tout nouveau camp. Très vite, ces derniers ont été associés aux sorciers, image qui perdure encore aujourd’hui. Le sourcier est aussi appelé radiesthésiste et plus récemment géobiologue du fait de la complexification des différentes perturbations rencontrées. Aujourd’hui de nombreuses études prouvent la corrélation entre l’influence du lieu et la maladie.

Celui qui veut se perfectionner dans l’art de guérir considérera comment l’endroit est disposé et s’informera du sous-sol, concurremment avec la constitution des êtres vivants – Hippocrate, père de la médecine moderne, en 430 av. JC, dans son Traité des airs, des eaux et des lieux.

 

Définition de la géobiologie

Géo: la terre – Bio: la vie – Logos: l’étude

La géobiologie par définition, étudie et traite l’influence de l’environnement sur le vivant (humains, animaux, végétaux). Elle s’intéresse aux lieux de vie, maisons d’habitation, lieu de travail, commerces, bâtiments agricoles, industriels…. aux terrains à construire. Elle porte une attention particulière sur les lieux où l’on séjourne longtemps (lit, canapé, siège de bureau) et permet de mesurer la salubrité du lieu suivant différents critères.

On distingue 2 types de perturbations:

  • D’origine naturelle (eau souterraine, failles, émanations radioactives, réseaux telluriques, énergies négatives ….).
  • D’origine artificielle (rayonnement des champs électromagnétiques, hyper-fréquences, présence de toxicités liées aux matériaux de construction, chimie ….

Si vous souhaitez d’avantage d’informations sur la qualité de votre environnement, vous pouvez vous rendre sur la page de mon site « soin habitat » ou me contacter directement.