Notre lieu de vie influence notre santé

En géobiologie, nous partons du principe que nous passons en moyenne 1/3 de notre temps dans notre lit et 1/3 sur notre lieu de travail. Il est de fait cohérent de s’interroger sur l’influence que ces lieux exercent sur nous.

Au repos, un corps immobile, se trouve particulièrement vulnérable lorsque se trouve sur une zone géopathogène. L’effet cumulatif provoqué par une superposition de perturbations génère une synergie particulièrement préjudiciable pour la santé. Stress, chocs émotionnels, mauvais Feng-Shui, alimentation inadaptée, mauvaise hygiène de vie… forment un ensemble de cofacteurs pouvant aggraver la situation. Il est de fait nécessaire de séjourner sur un emplacement sain, de trouver un équilibre cosmotellurique pour permettre à l’organisme de se ressourcer.

L’exposition à une zone active est responsable de 60% des maladies et 80% des cas de cancer, d’où l’intérêt de se préoccuper de ces influences – (Hartmann – début des années 1950).

 

Les 2 types de perturbations et leurs effets:

Cadastre, radon, faille

  • LES PERTURBATIONS D’ORIGINE NATURELLE:
    • eau souterraine,
    • failles, émanations radioactives
    • réseaux telluriques : Hartmann, Curry ….,
    • mémoires du lieu,
    • énergies négatives, entités, cheminées cosmo-telluriques…
    • objets négatifs

Liés au champ terrestre, aux plaques tectoniques … Bien qu’ils soient dits naturels, ces phénomènes peuvent être de véritables agressions pour un corps qui y séjourne de manière répétée : Fatigue chronique, sommeil de mauvaise qualité, réveil en ayant la « tête dans le sceau », migraines, baisse de l’immunité, pathologie ou douleur localisée, maladies graves, …. Sensation de mal être, cauchemars ou pipi au lit des enfants, comportement d’animaux étranges…. Les signaux d’alerte possibles sont nombreux et ne doivent pas être sous-estimés.

  • LES PERTURBATIONS D’ORIGINE ARTIFICIELLE
    • rayonnement des champs électromagnétiques (appareils électriques, électroniques….),
    • hyper-fréquences (antennes relais, téléphones portables…),
    • présence de toxicités liées aux matériaux de construction (fibres, émanations chimiques, moisissures…)
    • chimie : fumées, pollutions diverses, produits, toxicité de l’eau du robinet …

Nos appareils électriques, électroniques et la technologie génèrent des ondes multiples en total désaccord avec nos courants endogènes. Ces ondes artificielles, viennent perturber le fonctionnement des cellules de tous les êtres vivants et entrainent de nombreuses perturbations voire des maladies : maux de tête, échauffements, problèmes de sommeil, troubles cognitifs, fourmillements, engourdissements…. De plus en plus de personnes se voient aujourd’hui diagnostiquées électrohypersensibles.

 

Des solutions existent!

En tant que géobiologue professionnelle, je vous propose de réaliser un diagnostique du lieu afin d’identifier les problématiques, d’analyser vos ressentis et de vous proposer des solutions adaptées. N’hésitez pas à me contacter.